le phare du CAP-FERRET

cliquez sur les images pour les agrandir

le phare du CAP-FERRET

Le premier phare du Cap-Ferret a été envisagé dès 1792. Il ne fut construit que tardivement et mis en service en 1840. C'était une tour de 47,7 m pour une élévation de 51 m. L'électrification eut lieu dès 1929. En août 1944, avant d'évacuer le Cap-Ferret, les Allemands le firent sauter2.

Un deuxième phare a été rebâti rapidement et mis en service en 1947 à la pointe de la presqu’île. L'inauguration eut lieu le 7 août 1949. Le nouveau phare reprend les plans de l'ancien. La tour est de 52,1 m pour une élévation de 62 m avec un feu à éclats rouges toutes les 5 secondes. La porte d'entrée, en avant-corps, est surmontée d'un fronton reprenant les millésimes des mises en service (1840 et 1947) encadrant un bas-relief représentant un navire voguant sur la mer, où figure un poisson et surmontée de l'étoile symbolisant le phare. Le hall d’accueil comporte une mosaïque du maître verrier Auguste Labouret (1871-1964) représentant le Bassin d'Arcachon et la presqu'île du Cap Ferret, ainsi que deux bustes : celui de l'ingénieur hydrographe Beautemps-Beaupré (1766-1854) et du physicien Fresnel (1788-1827), inventeur des lentilles du même nom.

Contactez-nous